La Taverne des Nains est une guilde francophone évoluant sur Neverwinter.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Taverne Des Nains - Présentation et histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Veilleur
Admin
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 30/12/2013
Localisation : La Taverne Des Nains

MessageSujet: La Taverne Des Nains - Présentation et histoire   Jeu 6 Fév - 11:11

Qu’ils soient connus ou plus discrets nombreux sont les Royaumes liant les peuples du Faérune à un destin qui leur est propre. Certains croient leurs appartenances au hasard géographique, d’autres tracent leurs destins en rejoignant les contrées où leurs valeurs se confondent avec celle d’un souverain à qui ils prêtent leur force et leur savoir-faire. Les nains qui ont rejoints depuis des siècles La Taverne des Nains sont, pour la plupart d’entre eux de cette deuxième catégorie.

Loin de toute croyance populaire, La Taverne Des Nains n’est pas à proprement parler qu’une simple taverne comme on en croise dans toutes les régions connues de Toril mais un groupement de nain dont les valeurs s’accordent à son Royaume gouverné par un Roi tirant sa légitimé du sang de ses ancêtres coulant dans ses veines dont je vais vous conter l’histoire. Je suis le Veilleur, deuxième en place depuis la création du Royaume de La Taverne Des Nains, garant de son histoire et de son âme. Les éléments que je vais retranscrire ici m’ont été transmis par mon prédécesseur mais je pense être en mesure de relater les événements phares jalonnant l’histoire de La Taverne Des Nains de la manière la plus fidèle possible.
La Taverne Des Nains trouve son origine il y a plus de trois siècles sur le continent de Faérune le long de la frontière nord de la région d’Amn. C’est plus précisément au cœur des montagnes de Cloud Peaks que le micro Royaume de La Taverne Des Nains a été bâti sur la sueur et le sang de nombreux nains moins de deux siècles après la période communément appelée l’Age de L’Humanité. En 1155 du calendrier des Vaux, fin du déclin des premiers grands empires humains, furent posées les premières pierres du Royaume sous l’initiative du Roi Guile 1er. Cette première génération de nain ayant rejoints les rangs du jeune souverain s’activèrent avec grande volonté et courage pour apporter à ce nouveau refuge les structures adaptées à un peuple grandissant et la sécurité à la population plus faible. La partie des montagnes choisie comme Royaume étant inadaptée à l’agriculture, ceux-ci privilégièrent le travail à la mine et dans les forges, travail qui plus est très rentable étant donné la demande et le prix de revient de la vente de l’excédent. A l’intérieur des montagnes fleurissaient forges, cuisines, dortoirs, foyers, armureries, salles de trésors, brasseries, caves, fonderies, salle du trône, … C’est ce que les plus anciens avaient appelé l’époque d’or. La montée en puissance de la race naine dans cette région était ce qu’on peut faire de plus remarquable. Il est d’ailleurs encore possible de jouir de ces édifices aujourd’hui étant donné la qualité du travail accompli.

Ce Royaume prospéra sans anicroche ainsi jusqu’en 1251 CV, date la plus dramatique de ce Royaume en place depuis à peine un siècle, année connue pour son cataclysme nommé : la brèche. Cette année-là, les nains mineurs de La Taverne Des Nains, suite à une mauvaise anticipation de la géographie interne des montagnes, ouvrirent une brèche libérant ainsi des légions de démons animés par un Balrog, maître également d’un Royaume situé à quelques strates inférieures de celui de La Taverne Des Nains. Cette rencontre entre les deux Royaumes, inévitable pour certains, signa la fin de la quiétude ambiante régnant dans les deux camps. Les démons, en proie à un destin contraire au maintien de toute vie sur Toril, profitèrent de cet événement pour déclencher une guerre afin d’étendre le Royaume dans lequel ils commençaient à être trop à l’étroit. La guerre fut rapide, de nombreux nains tombèrent en brave tandis que d’autres sauvèrent les femmes et enfants. Les dés étaient jetés, la Taverne fut occupée entièrement en quelques jours. La dernière bataille libéra le Roi Guile 1er de son enveloppe charnelle lui permettant ainsi de rejoindre Moradin.

Les démons occupèrent La Taverne Des Nains un peu plus d’un siècle puis disparurent du jour au lendemain suite à un besoin urgent d’effectif en masse afin de grossir les troupes d’autres légions éloignées en guerre. C’est à cette date, 1352 CV, que sorti un nain de l’ombre : le Veilleur, le premier. Nommé par le premier Roi du Royaume, il avait effectué la mission qu’il redoutait le plus, rester le seul témoin de la guerre, puis de la chute et enfin de l’abandon de la Taverne. Il était resté présent au milieu des démons, profitant des tunnels et des conduits pour se mouvoir discrètement et profitant des structures d’aération pour poser son espace personnel. Lorsque les démons quittèrent les lieux, ne sachant pas pour combien de temps, il se hâta de faire ce pour quoi il était né : retrouver une descendance du souverain déchu afin de lui rendre le trône qui lui reviendrait de droit. Etant donné la nature reproductrice excessive de ce dernier Roi, il ne fut pas long à lui trouver un descendant. C’est là qu’entra dans l’histoire de La Taverne Des Nains un personnage illustre nommé Guile Mithril-Hurlant, nouveau Roi de la Taverne. Ce dernier constitua rapidement une armée composée d’anciens encore vivant, de jeunes nains descendants des braves tombés jadis au combat et de nains dont les valeurs rejoignaient celle du souverain en devenir qu’il était. Sans heurt ceux-ci reprirent le contrôle du Royaume et sécurisèrent les mines très vite afin de ne pas reproduire les erreurs du passé. Il fallut de nombreuses années pour que les nains reconstruisent ce que les démons avaient souillé, pour remplir les coffres vidés, pour redonner éclat et richesse au peuple renaissant. Les effectifs guerriers furent doublés et des géologues aguerris eurent pour mission de cartographier de manière fine les différentes strates de la montagne. La deuxième génération était en place. C’est lors de cette période également que le Veilleur, mortel comme tout à chacun, chercha un successeur, qu’il trouva : moi, Veilleur actuel de La Taverne Des Nains.

An 1479 CV, aujourd’hui, Guile II dit Mithril-Hurlant est encore de ce monde. Roi vieillissant, celui-ci confia le trône à son ainé : Guile III, ainsi que la lourde tâche d’étendre l’influence de son Royaume au-delà des terres de la région d’Amn. Neverwinter étant le centre névralgique d’une activité remarquable à bien des égards ainsi que la découverte des vestiges de l’ancienne cité de Gauntlrym poussèrent le jeune roi à prendre la route dans cette direction. Il s’accompagna de son conseiller principal, ami et sûrement futur Veilleur de La Taverne Des Nains : Chabada Bâ-Dhou. Ils gravirent monts, traversèrent rivières et enjambèrent ravins s’accompagnant çà et là de nains de bons vouloirs. Au cœur de la ville de Neverwinter, ils bâtirent un premier lieu, une taverne, afin d’offrir aux nains partageant leurs aventures ou intérêts, la possibilité de se poser, se reposer, se divertir et pour organiser les interventions et plans futurs. La richesse, l’influence et la défense des valeurs naines sont au centre de leurs discussions aujourd’hui. Une page blanche s’offre à l’écriture de la suite de l’histoire de La Taverne Des Nains.

Veilleur de La Taverne Des Nains, Amn, 1479 CV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://latavernedesnains.forumactif.org
 
La Taverne Des Nains - Présentation et histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation et histoire de la Chèvre de Monsieur Colpae.
» présentation et histoire de la Sora !!
» Video Présentation & Histoire du saint
» Présentation de l'histoire de Mika
» Présentation auteur site "Moutons des Landes de Bretagne"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne des Nains :: Tableau d'affichage :: La Guilde-
Sauter vers: